20Mai

Leipzig (Deutschland)

20170527_182719

Nous attendions impatiemment de voir ce « nouveau Berlin ». Nous avons posé le camion au parc « Clara Zetkin Parc » à côté d'un champ de courses à deux pas du centre ville.

Nous aspirions surtout à des sorties nocturnes pour écouter de la musique tekno et tout autre chose nous est apparut dans les premiers temps, agréablement surpris sur la réappropriation des lieux ; abandonnés et désertés lors des différentes vagues économique de la ville depuis 1920-30.

 

Histoire de Leipzig - Wikipédia

L' histoire de Leipzig est marquée par son importance comme centre de commerce. Au début, c'est à sa situation favorable à la croisée de routes commerçantes et à des privilèges accordés à ses foires qu'elle avait dû sa situation de premier plan dans le commerce des marchandises ; s'y ajoutèrent par la suite l' impression et le commerce de livres.

https://fr.wikipedia.org

Sur les terrains vagues poussent des cabanes, décorations en osier, des bandes de tissus colorées, terrain de voley ball, plantations, modules de skate faits de bric et de broc, se côtoient.

Tout à côté un canal, les murs sont recouvert de fresques, graphs, tag de blaz et infos, flyers scotchés aux lampadaires, par le temps, créés une épaisseur de papier mâché.

Le « West Werk » (ateliers à l'ouest) surplombe ces espaces ; ces ateliers d'artistes occupent une usine. Devant un photomaton rigole et un petit marché biologique.

20170601_214604

Tout autour des bars, de la tekno, les gens dansent dans la rue en entendant ces rythmes synthétiques, devant ces épiceries aux éclairages de néons colorés.

Le lendemain, nous émergeons doucement, le mercure monte en température, un petit coin frais nous ferait du bien, nous irons au lac de « Kausperden » a quelques km de la ville.

Entourés de fôrets et d'eau, nous y passerons quelques jours.

Au programme baignade pour tous, le lac n'est pas extraordinaire entouré d'une centrale nucléaire et d'une pyramide,Mais où sommes nous ??

Beaucoup de pistes cyclables et piétonnes bordent le lac elles permettent de trouver de beaux endroits en pleine nature pour ce ressourcer.

Un orage éclate, grêle , vent, premier coup de flip les panneaux solaire nous inquiètent mais finalement pas de casse.

20170530_175940Moyenne

Au bout de quelques jours nous nous rendons compte qu'il y a des regards intéressés dans la forêt et sommes spectateurs victimes d'une scène bizarroïde.

Nous retournons à Leipzig. Nous faisons l'acquisition d'un super vélo « klapfarhad », bien plus pratique pour les visites.

 

20170601_175426

Nous continuons les visites des bars et espaces culturels, passons au « Conneisland »l'ambiance est bouillonnante, en arrivant après avoir payé un euro symbolique nous nous retrouvons sur un terrain de basket, l'odeur de l'aérosol bien présent ; effectivement ça pose. Des arbres immenses peinturlurés, nous nous asseyons au pied d'un d’entre eux. En observant, il y a aussi une piscine vide transformée en piste de glisse, des tables de ping pong, un bar, de la musique electro, tout ce qu'il faut ! La moyenne d'âge est de 20/25ans, ça joue, ça rigole, cette effervescence est magnifique.

20170531_205403Moyenne

Pas un seul écran de sorti, étonnée, mais quand il y a tant à faire, pourquoi le numérique !

Nous passons un moment bien entourés.

20170531_215015

En repartant Gerswin crève sa roue de vélo, nous voulions allez à une soirée à West werk mais nous resterons au camion après ce petit incident. La guestlist sera demain et pour le week end au Golden Gate à Berlin. Nous irons à Berlin demain.